Le sport : mon meilleur allié bien-être

Vous étiez 66% de Français à pratiquer une activité sportive au moins une fois par semaine pendant le confinement (Source : Baromètre Sport-Santé en collaboration avec l’institut Ipsos), bravo ! J’espère que vous avez réussi à conserver cette routine. Il me reste à convaincre les 34% restant que le sport est bon pour la santé et permet d’améliorer notre équilibre vie professionnelle et personnelle. Si vous transpirez déjà à la lecture de cet article, prenez votre courage à deux mains et allez jusqu’au bout, s’il vous plaît 😊.

Constat  

Selon une étude récente (réalisée par Odoxa), les femmes seraient plus sportives que les hommes : 53% des femmes pratiquent au moins une fois par mois une activité sportive contre 49% des hommes. Alors mesdames, je compte sur vous pour coacher vos maris, copains, frères, cousins, voisins, fils… pour atteindre le parfait équilibre.

Petit rappel sur les bienfaits du sport

Faire du sport :

  • Contribue à diminuer le risque d’hypertension artérielle et les risques des maladies cardio-vasculaires, de diabète, de cancer du côlon, de cancer du sein.
  • Améliore l’endurance de votre organisme.
  • Augmente votre résistance, votre souplesse.
  • Prévient de l’ostéoporose, des lombalgies.
  • Diminue le syndrome dépressif et les anxiétés.
  • Permet de maintenir une perte de poids ou prévenir d’une reprise.
  • Améliore le sommeil.

Faire du sport est d’abord un choix personnel

Cathy et Lauriane travaillent ensemble depuis bientôt dix ans, elles sont toutes les deux commerciales sédentaires pour une entreprise qui propose des prestations informatiques. Elles restent la plupart du temps sur leur poste de travail au bureau. Un matin, dans le train qui la mène à son travail, Cathy découvre, en lisant les pages santé de son magazine, que selon l’Organisation mondiale de la santé (O.M.S.) « la sédentarité est le quatrième facteur de risque de mortalité au niveau mondial ». Elle frissonne et se dit qu’il est temps pour elle de se remettre au sport. Ces dix dernières années, Cathy avait fait une pause, elle jonglait avec un emploi du temps chargé, entre ses deux enfants, son travail. Elle se sent enfin prête à reprendre le sport, mais elle estime avoir besoin de quelqu’un qui la motive. Elle convainc Lauriane de s’inscrire avec elle à la salle de sport. Le premier mois, les deux collègues vont à la salle trois fois par semaine, à raison d’une heure le soir après le travail. Le mois d’après, elles passent à deux fois par semaine. Le troisième mois, Cathy et Lauriane ne vont plus du tout à la salle de sport. Pourquoi ? Parce que les températures ont chuté et que leurs motivations aussi. Ainsi, Cathy ne retournera plus à son club de sport, c’est dommage pour elle (et pour son portefeuille aussi).

J’ai vu beaucoup de personnes se fier à la motivation collective pour faire du sport, mais croyez-moi cela ne fonctionne qu’à court terme. Faites, dans un premier temps, du sport pour vous, apprenez à vous découvrir sauf si la personne qui vous accompagne est de nature sportive, dans ce cas, elle peut bien évidemment vous aider à maintenir une routine. 

L’importance de choisir un sport qui nous ressemble

Les sports les plus pratiqués au moins occasionnellement sont : la randonnée (59%), la natation (40%), le cyclisme (33%). Pour les sportifs réguliers, leurs choix se portent plutôt sur la musculation (ou la gymnastique) et la course à pied.

Je vous laisse faire vos recherches sur internet, vous découvrirez un large choix d’activités sportives. Vous avez aussi la possibilité de vous renseigner auprès des associations sportives sur le sport qui vous tente le plus. La plupart des clubs de sport (ou associations sportives) proposent des cours d’essais gratuits. Prenez votre temps pour faire votre choix, testez-en plusieurs.

Intéressez-vous à tous les sports, pourquoi ne pas tenter la capoeira (art martial afro-brésilien) ou le tir à l’arc ou la salsa ?

La combinaison idéale : cardio et musculation

Pour les personnes motivées, l’idéal est d’intégrer cette combinaison dans votre routine hebdomadaire. Par exemple, faire une séance de quarante-cinq minutes de vélo dans la semaine et une séance d’une heure de Pilate. Cela est un idéal, pas une obligation. C’est déjà bien de faire l’un ou l’autre.

En cas d’allergie au sport

Vous avez le droit de ne pas aimer faire du sport, je vous invite à suivre tout de même les recommandations de l’O.M.S. : pratiquez une activité physique au moins trente minutes par jour. Essayez de marcher dès que vous le pouvez et privilégiez les escaliers. Je n’ai plus qu’une chose à dire « On va bouger, bouger » (Source : Magic System Lol).

Pour illustrer cet article, j’ai choisi le témoignage d’une maman sportive, Marion. Pourquoi ? Parce que c’est une mère de famille qui travaille comme beaucoup d’entre vous. Très souvent, le manque de temps, la fatigue, justifient le fait de ne pas vouloir faire du sport. On se demande d’ailleurs comment certaines personnes arrivent à s’adonner avec autant de discipline. La réponse est que le sport procure un profond bien-être. Ce n’est pas facile de s’y mettre, mais dès que l’on goûte à cette sensation il est difficile de revenir en arrière.  

Les astuces de Marion, assistante marketing et commerciale, maman de deux enfants, marathonienne :

« Le sport : mon bien-être, mon échappatoire, mon oxygène. Je ne me pose pas la question, je vais courir. Mon corps en a besoin : physiquement et mentalement. J’adore le running alors que je me moquais de mes parents plus jeunes quand ils couraient. On peut courir partout par n’importe quel temps, n’importe quelle heure. il faut quand même une bonne paire de chaussures, voir 2 paires :-))) et les changer régulièrement. Quand je cours, j’éprouve une impression de liberté, de satisfaction, je suis transportée par l’adrénaline. Aucun autre sport ne me procure cette sensation.

Ma routine : je me lève tous les jours à 5h30 et c’est parti pour un 10 km par n’importe quel temps, je ne réfléchis plus pour y aller, je sais que c’est bon pour moi !

Je prépare mes affaires de course la veille pour partir vite jusqu’à mon élastique à mettre dans les cheveux :-))).

Je change de parcours pour ne pas m’ennuyer. Cela me permet de voir Paris se réveiller tous les matins. Quand je pars en vacances ou en week-end, mes affaires me suivent bien sûr. Je trouve toujours un moment pour le running.

Je cours depuis l’âge de 25 ans, j’ai fait quelques semi-marathons et quatre marathons de Paris. La course à pied est ma drogue qui me permet de m’échapper et de me sentir bien. En faisant du sport, j’entretiens mon corps pour plaire aussi à mon mari ».

Merci à vous❤ !

Merci à vous chers/chères lecteurs/lectrices de prendre le temps de me lire.

Merci pour tous vos touchants messages et vos témoignages.

Vous êtes déjà plus de 2 300 lecteurs du journal d’une maman bosseuse.

Le Journal d’une maman bosseuse est lu en France, Canada, Maroc, Suisse, Belgique, États-Unis, Australie, Monaco, Indonésie, Espagne, Japon, Maurice, Mexique, Israël, Thaïlande, Allemagne, Colombie, Chine, Polynésie française, Portugal, Inde, Italie, La Réunion, Philippines.

À très vite, j’espère.

Sources : LaDepeche.fr, Lepoint.fr

Pour me suivre :

Rejoignez la page Facebook : Journal d’une maman bosseuse pour être informé de la mise à disposition des articles et de l’actualité.

Rejoignez-moi sur Instagram : journal.maman.bosseuse , vous serez en immersion dans la vraie vie d’une maman bosseuse.

Publié par Maman bosseuse

Je m’appelle Estelle, je suis mariée depuis treize ans à un homme poisson (appelé communément apnéiste). Nous avons trois enfants qui ont respectivement 4 ans, 8 ans, 10 ans. Mon mari et moi travaillons à temps plein ce qui n’est pas toujours évident pour concilier vie personnelle et professionnelle. Il y a quelque temps j’ai lu une étude publiée le 29 janvier 2019 par Sociology (journal de l’association professionnelle des sociologues britanniques) révélant que les femmes actives travaillant à temps plein sont 18% plus stressées que les femmes actives sans enfant. Ce chiffre grimpe à 40% à partir de deux enfants. Et vous, êtes-vous stressée (ou épuisée) de devoir mener de front votre vie de famille et votre vie professionnelle ? Si oui, vous êtes la bienvenue sur ce blog (remarquez si c’est non aussi 😉, vous êtes aussi la bienvenue). L’objectif de ce blog est de vous donner des astuces pour améliorer votre confort de vie (pro et perso). Je vous proposerai des articles concrets sur des sujets variés en fonction de l’actualité. La particularité de ces articles ? En fonction de la thématique vous disposerez de l’avis d’une maman experte du sujet, je ferai appel à mon réseau de maman comptable, maman juriste, maman vendeuse, maman geek, maman fée du logis, maman loisirs…je serai en quelques sortes la rédactrice en chef. Aussi, je couve un petit trésor ces derniers temps, non ce n’est pas un petit quatrième...mais un futur roman, je suis à 20% de production. J’avance doucement, je vous ferai part de mon avancée, mes moments de doutes, de joies. Je vous laisse découvrir mes articles. Au plaisir de vous lire et d’échanger avec vous ! Estelle mi-maman mi-working girl

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :